Articles

04 Mai 2017

HAND SPINNER : le nouveau phénomène anti-stress

Intriguée par les échos de ce nouveau gadget qui fait fureur auprès des jeunes américains et canadiens, et à la perpétuelle recherche d’outils et de supports d’aide pour mes petits et grands patients, j’ai voulu donc testé moi-même cet objet à qui l’on prête volontiers nombre de bénéfices.

Breveté en 1997 par l’américaine Catherine Hettinger, le hand spinner (aussi appelé fidget spinner) fut inspiré des techniques de méditation tibétaine comme la bague en deux parties « worry ring ».

Sans grand succès commercial durant presque 20 ans, le gadget a vocation d’abord en 2016 d’être un outil pédagogique pour les enfants et adultes atteints d’autisme et de TDA/H. Aujourd’hui, il devient un phénomène de mode qui tend très rapidement à se répandre. Le hand spinner suscite l’engouement des enfants dans les écoles outre-Atlantique. Sans nul doute qu’il rencontrera le même succès en France.

Comment ça marche ?

Il est extrêmement simple d’utilisation. Placé entre les doigts, il tournoie en continu durant quelques secondes à plusieurs minutes ! Pour des explications en images :

À quoi ça sert donc ?

Je le trouve plutôt intéressant pour toutes celles et ceux (et j’en fais partie) qui recherche un anti-stress efficace, un moyen rapide de se calmer, se relaxer ou réduire l’ennui, et qui vous aide à vous concentrer sur une tâche à tout moment. Attention toutefois, en public, à veiller à ce qu’il ne devienne pas distracteur pour votre entourage.

Conclusion :

Cet objet tendance a tout pour plaire aux petits et grands. Discret et abordable, on en trouve ainsi sous toutes les formes, couleurs, matériaux, avec des temps de rotation différents… De mon point de vue, il remplit ainsi pleinement sa fonction de détente et d’aide à la concentration, tout en restant ludique. D’autres avancent des bienfaits sur l’arrêt du tabac ou se ronger les ongles… Toujours est-il qu’il permet en effet de s’occuper les mains différemment !